Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Archives

2009-11-25T21:22:00+01:00

Le petit sac de Marie

Publié par
Je l'avais promis, le voici !
Mais qui ça ?
Le petit sac de Marie pardi, fait dans le restant de tissu avec lequel j'avais cousu sa tunique (voir article précédent).
Merci à soeusoeur adorée qui m'a inspirée cette bonne idée.
J'avais gardé de mon amie Marie des explications pour faire des petits sacs et celui-ci m'a paru ma foi bien sympathique.
Un petit modèle tout simple qui lui permettra d'en faire soit un petit sac ou aussi un petit fourre-tout pour ses chouchous ou autres petites choses à ranger.
Le modèle est très simple à réaliser, mais bon maintenant que vous connaissez ma maladresse et distraction, j'ai bien entendu mis plus de temps car je n'ai pas manqué mes petites erreurs habituelles...
Mes gaffes de cette fois-ci ? Avoir cousu dans le mauvais sens (le bas vers le haut) 2 des côtés du petit sac (une fois dans la doublure et une fois dans le tissus à paillette). J'ai donc dû redécoudre et recoudre le tout convenablement.
Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué .
Maintenant tout est prêt pour la venue de Saint-Nicolas, je lui ai aussi acheté une paire de boucles d'oreille que je pourrai glisser dans son petit sac ainsi qu'une petite lettre du grand Saint (lui rappelant d'être bien sage avec sa Maman).


 
Maintenant je m'accorde quelques jours de congé pour profiter de ma petite famille avant de me relancer dans la couture et terminer la petite veste que j'ai déjà commencé .

Bonne semaine à tous ! 

Voir les commentaires

2009-11-24T06:24:00+01:00

Feuilles de chou farcies

Publié par
Encore une petite recette et d'hiver toute simple et délicieusement bonne (dont mes enfants rafollent....), ce sont les feuilles de chou farcies.

Moi je les prépare avec du chou vert frisé, mais libre à vous d'utiliser un autre chou (vert, rouge ou blanc).

Tout d'abord, je prépare la farce : je mélange 500 gr de haché (porc/veau - porc/boeuf - poulet -> au choix) avec un oeuf, de la chapelure et des épices (sel, poivre, sel de celeri, fines herbes, paprika doux, curry, ail en poudre), je mélange bien le tout.
Ensuite je prépare les feuilles de chou, je coupe la nervure centrale (qui reste bien souvent dure) et je dépose au milieu de la feuille une bonne cuillère à soupe de haché, je roule ensuite la feuille pour enfermer le haché.
Puis j'utilise un petit truc très facile et rapide vu dans une émission culinaire (de Piet Huysentruyt) ; au lieu de ficeler les feuilles de chou avec du fil culinaire, je les enroule dans du papier aluminium et je tourne les extrémités comme si j'en faisais des bonbons. Avec la pointe d'un couteau, je pique des petits trous dans l'aluminium (nécessaire pour la cuisson).
Mettre cuire les feuilles de chou dans une casserole avec des cubes bouillon au moins 45 min.
Le jus du bouillon va donner un goût vraiment moelleux à la viande qui devient bien juteuse.

J'ai servi cela avec du riz et une sauce béchamel au fromage, mais libre à vous de servir cela avec autre chose.



Et pour ne rien gaspiller, demain je mange le restant du chou en stoemp .

Bon appétit ! 

Voir les commentaires

2009-11-14T14:58:00+01:00

Croque-monsieur Light

Publié par
Un petit lunch tout simple que j'adore à n'importe quel moment ou occasion, ce sont les croque-monsieur.
Que ce soit à midi, le soir, comme apéro (en petites portions), humm, quel régal.
Et depuis le temps que nous mangeons des croque-monsieur, nous avons élargi notre répertoire de recette pour changer du traditionnel croque-Monsieur.
Oui, mais alors vous me direz pourquoi un croque-monsieur Light ?
Tout simplement parce que j'ai piqué un petit truc que j'ai vu au mess à mon travail : il suffit d'utiliser une feuille de cuisson pour le cuire. Il ne faut donc plus beurrer les croques et cela n'empêche nullement le côté roussi de la cuisson (voir photo).
L'avantage ? Il est double, moins de graisse à la cuisson et de plus il ne faut plus nettoyer son appareil à croque-Monsieur après (ou sa poêle).
 
Voici donc nos petites suggestions :

Traditionnel : jambon/fromage
Hawaïen : jambon/fromage et une tranche d'ananas
Italien : purée de tomate, jambon/fromage ou mozzarella, origan
Végétarien (préparé avec des restants de tranches de courgettes ou aubergines que j'avais frits pour une autre préparation, que j'avais en trop et que j'avais congelés) - purée de tomate, courgettes/aubergines en tranches, origan
Espagnol : jambon Serrano, mozzarella, un filet d'huile d'olive et basilic

Mais vous pouvez aussi les préparer avec au saumon fumé, du camembert, des oeufs durs, des pommes de terre, tout ce qui vous passe par la tête ou qui traîne dans votre frigo.
Libre cours donc à votre imagination et surtout : bon appétit .

 

Voir les commentaires

2009-11-11T00:00:00+01:00

La tunique de Marie

Publié par
Lors d'une de mes visites au Stoffenspektakel, j'avais pris ma petite louloute avec, histoire de lui faire découvrir les tonnes de tissu qu'on pouvait voir à ce genre de spectacle.
Evidement ma louloute aurait bien voulu que je lui achète tous les tissus de chaque échoppe... Ne sachant accéder à sa demande, je lui ai accordé un petit budget qu'elle a dû gérer entre les différentes allées et échoppes.
Elle s'était entre autre choisi un tissu à paillette turquoise, et lorsque j'ai repéré ce petit modèle de tunique dans le Burda Facile (modèle 17C) Automne-Hiver 2009-2010, je me suis dit que ce modèle lui plairait certainement.
Et ce fut le cas, mais nous n'avions pas le métrage nécessaire pour faire la tunique en turquoise. J'ai profité du Stoffenspektakel de la semaine passée à Mechelen pour racheter le même tissu-paillette mais en noir (que ma fille adore car cela fait "Gothique"). J'ai juste supprimé sur le patron l'espèce de parement qui se trouvait sur le devant car je n'aimais pas trop.
Le patron était à télécharger gratuitement et j'ai mis ma petite louloute à contribution pour l'assemblage du patron (ceci dit en passant, très bien expliqué et facile à assembler).
Bien entendu, distraite comme je suis, j'avais oublié d'acheter la doublure... donc samedi matin, grâce à mon adorable fiancé, qui m'a conduite à un magasin de tissu pour acheter de la doublure, j'ai pu commencer la tunique pour ma petite louloute.
Durant le restant du week-end, entre le repassage, les courses et les choses à faire, j'ai (toujours grâce à mon linou qui s'est occupé de notre petit Leloo) coupé la doublure, surjeté celle-ci, coupé le tissu et assemblé le tout.
La tunique était répertoriée comme facile à faire, je me suis donc dit, let's go !
Mais j'ai quand même rencontré quelques petites difficultés (dues principalement à la distraction je l'avoue) et la dernière robe que j'avais faite m'a vraiment aidée dans la confection de la tunique (surtout merci à ma prof de couture pour tout ce qu'elle m'apprend).
Ma première erreur fut de recouper à ras des surplus de couture du col, j'ai coupé tellement à ras que j'ai fait un trou dans la doublure.... Heureusement j'ai su habillement cacher le trou, mais cela m'a appris qu'il n'était pas toujours nécessaire de recouper un surplus de couture, j'ai voulu trop bien faire.
Ma 2ème gaffe fut d'avoir cousu le col et une des manche sur l'envers (endroit du tissus contre endroit du tissus), pensant pouvoir retourner le tissu tout simplement par la suite, évidement cela aurait été trop simple.
Pour le col cela a été, mais pour l'emmanchure cela n'était pas bon du tout, j'ai donc pu tout découdre. Et pour couronner le tout, j'avais déjà tout cranté. Pas facile donc de réassembler du tissu qui a déjà été cranté .
Mais ne dit-on pas qu'on apprend de ses erreurs ? Eh bien moi j'apprends tout le temps .
A force de patience, j'y suis arrivée. Toutes mes coutures sont nickel, invisibles et surpiquées et là j'avoue que je suis fière du résultat. 
Enfin une petite création que j'ai faite toute seule, sans l'aide de personne.
Ma louloute n'a pas encore vu sa tunique car je la lui réserve pour sa St Nicolas. Et avec le restant de tissu, ma soeur m'a suggérer la bonne idée de lui confectionner un petit sac assorti. J'ai donc encore du pain sur la planche .


 

Voir les commentaires

2009-11-09T14:50:00+01:00

Oom Corry

Publié par
40 jours après le décès de ma grand-mère, c'est malheureusement un de ses fils, Oom Corry (Cornelis en fait) qui nous a quitté brutalement la semaine passée.
Oom Corry était certainement le plus "nounours" de mes oncle, assez réservé et timide aussi, mais il tenait de ma grand-mère une joie de vivre sans pareille.
Il ne parlait pas beaucoup mais était néanmoins très communicatif et adorait rire.
Très doué de ses mains et bricoleur, il avait construit pour mon Julien un magnifique bateau en bois.
Il y a +/- 2 ans, Julien désirant imiter son grand-oncle avait tenté avec un cutter de tailler un morceau de bois pour faire également un bateau, mais il a terminé aux urgences de l'hôpital avec un petit morceau de doigt en moins (voilà ce qu'il se passe lorsqu'on veut imiter les gens qu'on admire ).
Oom Corry a d'abord été batelier et puis a été dragueur (non, il ne draguait pas les filles car pour lui seule sa petite femme comptait), mais il draguait sur des bateaux qu'il naviguait sur les canaux.
Oom Corry allait avoir 70 ans, trop jeune pour quitter sa femme adorée et leur fils. Se souciant d'eux, il avait même eu la volonté d'arrêter de fumer depuis 2 bonnes années.. Ensemble ils avaient pleins de projets, mais ceux-ci se sont brisés par un arrêt cardiaque durant son sommeil.

Son fils, a courageusement en 2 jours dû organiser ses funérailles et a réussi à réunir toute la famille pour se retrouver ensemble en ce moment difficile.

Oom Corry, tu vas nous manquer à tous, mais là-haut, tu as retrouvé tes parents et je suis sûre que tu veilles sur ceux que tu aimes.

Et nous, d'ici, nous t'aimons tous très fort ! 



 

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog