Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Archives

2009-10-25T11:45:00+01:00

Robe Butterick B5353

Publié par
Non non, je n'ai pas chômé en couture ces dernières semaines, mais cette robe m'a pris un temps fou à réaliser et surtout à terminer.

J'ai flashé sur le patron car elle ressemblait fort à la robe à pois que j'avais cousue mais sans l'effet bouffant de la robe.
De plus j'ai eu de la chance d'avoir le patron soldé à 50% (il n'y a pas de petites économies héhéhé) et j'avais encore du tissus beige acheté il y a des années lors d'un marché à Stokkel.


Ce que j'ai appris de cette robe :
Utiliser de la bonne doublure, il en existe de la très fine (moi j'ai utilisé de la doublure strech achetée au stoffenspektakel, mais sous une robe je conseille une doublure bien plus fine).
La robe en elle même a été encore facile à réaliser, j'ai personnellement juste peiné avec l'encolure (qui faut coudre par l'intérieur et donc il est difficile de faire un bel arrondi).
J'avoue que j'ai juré pour cela, tous les noms d'oiseaux y sont passés .
Mais une fois cette "@ù$&!!!" d'encolure terminée, le reste a été un jeu d'enfant.
Ensuite depuis que j'ai coupé le patron (cet été), j'ai pris 2 petits kilos que j'ai du mal à caser dans ma robe, donc mon objectif maintenant c'est de reperdre ses 2 kilos afin de me sentir bien dans ma nouvelle robe .

Me voici donc prête à commencer une nouvelle création, youpieee !!!!


 

Voir les commentaires

2009-10-23T20:19:00+02:00

Blanquette de veau

Publié par

Quasi toutes les recettes que nous préparons, nous les avons apprises soit de notre maman (ou notre papa), de nos soeurs, tantes, grand-mères, amies, autre personne ou voire dans des livres.
Cette recette je la tiens de celle qui a été ma voisine durant 34 ans à savoir Marie-France .

Ses fils sont comme des frères pour moi, et elle m'a appris des chouettes recettes car je passais souvent lui faire un petit coucou (je n'avais pas loin à aller).

Je trouve que ma photo ressemble plus à de la pâtée pour chien, mais je peux vous assurer que c'est très simple à préparer et vraiment délicieux .

Comme la plupart des recettes, celle-ci peut se préparer à l'avance (voir la veille) et se congèle parfaitement si on en a de trop. 

Ingrédients
500gr blanquette de veau
2 oignons
+/- 200 gr de haché
250 gr de champignon
2 carottes
un verre de vin blanc
épices (sel, poivre, clou de girofle, un cube bouillon)
Crème fraîche 

Couper les oignons en petits morceaux et les mettre rissoler à feu doux.
Couper la viande en petits cubes (pour ma part j'enlève tout le gras car je n'aime pas ça, mais en laisser un tout petit peu donnera du moelleux à la sauce) et la rajouter aux oignons.
Ajouter les carottes (que je coupe en petits cubes ou en rondelles) et les épices.
Mouiller avec le verre de vin et laisser mijoter une bonne demi-heure.
Pendant ce temps, préparer des boulettes avec le haché et les cuire.
Nettoyer les champignons, les couper en tranche et les faire revenir à la poêle (je ne mets pas de matière grasse car les champignons rendent du jus qui empêche de coller à la poêle).
Après 1/2h de cuisson, ajouter les champignons et les boulettes, laisser encore revenir 10 min et ajouter un petit pot de crème fraîche.

A servir avec du riz (ce que je fais), de la purée, des frites selon goût.

Bon appétit !



Voir les commentaires

2009-10-20T19:38:00+02:00

Lasagne aux légumes

Publié par

Ou l'art de faire manger des légumes aux enfants .
J'adore les lasagnes et finalement les lasagnes maison sont vite faites et ont l'avantage de pouvoir être préparées à l'avance (lorsqu'on n'a pas le temps de cuisiner ou avant de recevoir des invités à la maison). 
Ma fifille adorée est dans sa période où elle n'aime plus trop les légumes (beaucoup d'enfants passent pas ce stade).
Comment lui faire avaler courgette et aubergine qu'elle déteste ?
Tout simplement en les incorporant dans une lasagne. 

Voici donc mon secret  :

Mettre blondir un gros oignon (cela veut dire le laisser bien cuire à feu doux afin qu'il ne brûle pas), ajouter de l'ail finement haché.
Couper une courgette, une aubergine et une carotte dans le sens de la longueur et ensuite en fines lamelles.
Epicer (sel, poivre, un cube bouillon, curry, paprika, sel de celeri (très peu car il sale également), fines herbes, origan et tout ce que vous aimez).
Ajouter une grosse boîte de tomate pelée (ou de la purée de tomate), laisser chauffer un peu.
Un fois que cela commence à bouillonner, ajouter 500 gr de haché (cru).
Bien mélanger afin que le haché se mélange bien dans la préparation et laisser mijoter le plus longtemps possible.

Pour monter la lasagne,

Mettre une fine couche de la préparation dans un plat pouvant aller au four.
Faire couler un fin filet de crème fraîche dessus.
Parsemer de fromage râpé.
Déposer les feuilles de lasagne dessus.
Répéter l'opération jusqu'à ce que toute la sauce soit utilisée.
A la fin, verser le restant du petit pot de crème fraîche sur la lasagne, mettre du fromage râpé et saupoudrer d'un peu de chapelure (cela donne du croquant au gratin).
Mettre cuire +/- 35 min (dans un four préchauffé) sur thermostat 150°.

Bon appétit !

 

Voir les commentaires

2009-10-03T21:59:00+02:00

Fanfan - Alexandre Jardin

Publié par
Contrainte par une petite grippe à devoir rester sagement à la maison (oui oui, cela m'arrive aussi), j'ai profité de ces moments au calme pour lire un livre dont j'avais déjà vu le film, à savoir "Fanfan" d'Alexandre Jardin.
Le livre est évidement un peu différent du film (film que j'avais vraiment bien aimé par son côté pétillant et amusant), mais le livre était vraiment très gai à lire.

Je suis comme Alexandre, je crois à l'amour éternel et je suis sûre que (même si je n'y arrive pas tous les jours), on peut arriver à surprendre régulièrement l'amour de sa vie et crouler à deux des jours heureux .

"Alexandre Crusoé et Fanfan ont vingt ans lorsqu’ils se rencontrent pour la première fois. Il comprend très vite que cette fille imprévisible est la femme de sa vie et qu ‘elle l’aime ; mais il n’a pas le courage de tromper ou de quitter Laure avec qui il coule des jours paisibles. L’idée de marcher sur les traces de ses parents inconstants le panique. Il rêve de stabilité et redoute l’énergumène passionné qui sommeille en lui. En digne descendant de Robinson Crusoé, Alexandre se lance alors dans une aventure singulière : il décide de résister toujours au désir que lui inspire Fanfan et de ne jamais avouer sa passion afin de la soustraire à l’usure du temps.Faire la cour à Fanfan sans fléchir devient sa maxime. Elle est libre et non libérée. Sa désinvolture fascine Alexandre autant qu’elle l’affole. Amoureuse, elle usera de toutes les ressources de son imagination pour exacerber la concupiscence d’Alexandre, avec l’espoir de l’obliger ainsi à renoncer à sa résolution. Fanfan est le roman d’un jeune homme qui voulut prolonger les préludes d’un amour."



J'avoue maintenant être impatiente de lire la suite "Quinze ans après" pour savoir ce que sont devenus Alexandre et Fanfan. 

 

Voir les commentaires

2009-10-03T21:32:00+02:00

Eolienne solaire

Publié par
Je voulais par cet article féliciter et surtout encourager mon fiston pour ce superbe travail qu'il a ramené de l'école.

En effet mon grand loulou a décidé (au départ contre ce que j'attendais de lui) de suivre des études d'Electro-Méchanique.
Je pensais que pour son bien-être, le fait de suivre des études en rénovées traditionnelles était pour lui la meilleure chose à faire. Mais c'était sans écouter ce dont lui il avait envie.
Finalement après l'avoir fait doubler une année pour rien, je me suis résolue à ce qu'il suive les cours qu'il souhaitait.
Cela fait maintenant 2 ans qu'il est en Electro-méchanique et franchement il adore !
Donc, faut-il s'obstiner à faire suivre à nos enfants des études soit disant "bien sous tout rapport" ou bien faut-il les encourager à suivre leurs envies ? Je n'ai pas la réponse.
Mais ici j'ai finalement écouté et suivi son envie et je dois dire que c'est lui qui avait raison car il adore ses cours et on sent qu'il s'amuse dans son travail. De plus les possibilités pour lui sont infinies.

J'ai un Papa super écologique, trier, recycler, utiliser le moins possible sa voiture ou de l'énergie inutile, voilà comment j'ai été éduquée.
Ce devoir effectué par Julien m'a donc plu par son aspect écologique et aussi par la beauté du travail.
Un éolienne reliée par un panneau solaire, j'ai trouvé cela génial ! Un petit rayon de soleil et hop cela tourne.
J'adore les éoliennes, je trouve que cela a un côté un peu apaisant, zen et majestueux. Cela ne fait pas de bruit, c'est beau et surtout c'est écologique !
J'espère qu'un jour on pourra en construire une au fond de notre jardin et pourquoi pas encore économiser de l'énergie dans la maison grâce à cela.

En tout cas mon loulou, toutes mes félicitations pour ce travail génial, je te mets 10/10 .

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog